Etablissement letang fils

1832
Création d'un atelier de mouliste à l'enseigne ''Aux Armes de Bretagne'' au 82, rue Quincampoix à Paris, par Jean-Baptiste Létang. Cet ouvrier particulièrement qualifié commence par livrer des moules en fer étamé aux chocolatiers.

1855
Le jury international de l'exposition universelle de Paris décerne une mention honorable à Messieurs Létang Père et Fils pour leurs ''moules, formes à bonbons en fer blanc, de bonne exécution''.
1860
La société Létang Père et Fils déménage au 83 rue du Temple.
1863
Madame Eugénie Létang et son fils Victor Louis Henri, alors âgé de10 ans, reprennent l'entreprise de Henri Victor, décédé.
1867
Le compte rendu historique de l'année 1867 accorde à l'entreprise Létang d'avoir fait progresser la fabrication de moules en fer blanc à l'aide de l'estampage et d'un outil mécanique très compliqué. Le rapport poursuit : "A cette époque (1832) Monsieur Létang, excellent ouvrier, fonda une maison spéciale pour l'exportation des moules à chocolat. Laquelle, grâce au perfectionnement apporté par cet ouvrier et son fils dans l'outillage et leur fabrication, s'est maintenue et est encore aujourd'hui la première de ce genre".
1870 à 1940
La IIIème république : La ronde des expositions Universelles reprend et le temps des médailles revient.
1877
Eugénie Létang signe le plus vieux catalogue conservé de la Maison Létang.
L'almanach de Sébastien Bottin spécifie que la Maison Létang fait des moules de fantaisie, imitation de porcelaine, personnages et animaux.
1878
Troisième exposition universelle de Paris où une fois de plus la Maison Létang Fils se distingue.
1880
Victor Louis Henri alors âgé de 27 ans prend la succession de sa mère Eugénie à la tête de l'entreprise Létang Fils.
1889
La quatrième exposition universelle de Paris assure à la Maison Létang Fils une publicité des plus euphorique de la part des juges officiels : ''les moulistes parisiens étaient les fournisseurs du monde entier.''
1891
Létang Fils achète un immeuble au n°108 de la rue vieille du temple.
1900
Cinquième exposition universelle de Paris, la Maison Létang Fils immortalisera l'exposition par un moule à chocolat fidèle à la tradition familiale.
1903
Un catalogue est publié par la Maison Létang fils Srs A et M ( A pour André et M pour Marcel), catalogue qui reproduit 3200 modèles différents et ce n'est qu'un échantillonnage.
1917
André et Marcel prennent la suite de leur père Victor Louis Henri.
1922
André et Marcel Létang sont à la tête de l'entreprise Létang Fils qui compte alors 250 employés. Ils ouvrent un dépôt à Bruxelles, à Rotterdam et un troisième à Turin.
A cette époque le fer étamé qui avait fini par détrôner l'étain se trouve à son tour menacé dans son hégémonie par le plaqué nickel.
1930 à 1934
André, Marcel et leur frère aîné Henry éditent une large gamme de catalogues dont la couverture rouge et le style Art Déco fera le tour du monde. Ils adoptent un sceau ovale qui estampillera toutes leurs productions. Ce sceau signe encore aujourd'hui les travaux de la maison.
1964
Jacques Létang héritier d'André, revends la société Létang Fils. Le Label Létang Fils est repris par deux nouveaux gérants André Boaziz et Pierre Nathan qui continuent d'exploiter le stock de matrices évalué alors à 12000.
1965
Le fer étamé est abandonné au profit de l'acier nickelé et inoxydable.
1986
Létang Fils déménage pour la rue Alfred Déquéant à Nanterre.
1998
Jean-René NABAT PDG d'Emballage Technologies, entreprise spécialisée dans l'engineering et la construction de ligne de conditionnement et Jean-François PERRAULT PDG de Ouest Pack, entreprise spécialisée dans la transformation de films d'emballages souples, avec le concours de Pascal LE DAYO Directeur d'Exploitation de l'entreprise Tamain Emballages, caissettes et contenants en papier sulfurisé plissé, prennent le contrôle de la société Létang Fils SARL.
1999
L'entreprise Létang Fils rejoint le berceau de la famille Létang en Bretagne. Au mois d'avril elle emménage sur le site voisin de l'entreprise Tamain Emballages à Coray dans le Finistère sud.

2001
L'entreprise Létang Fils s'installe dans l'usine qu'elle a fait construire sur la zone industrielle de Coray.
Un atelier spécifique est réservé à l'exploitation des machines d'art qui font la finesse et la robustesse des moules et empreintes Létang Fils.